Histoire

Une histoire de traditions, depuis près de deux siècles.

PrécédentSuivant
  • visit_ghmumm

    1827

    AU CŒUR DU CHAMPAGNE DEPUIS 1827

  • fromvinetowine

    1840

    TERROIRS ET CRUS

  • dynastie

    1852

    LA DYNASTIE DES MUMM

  • mumm-champagne-cellars-cordon-rouge_L-

    1876

    CORDON ROUGE : NAISSANCE D’UNE RÉFÉRENCE

  • souvenirs

    1900

    LE « CHAMPAGNE DES SOUVERAINS »

  • lalou

    1920

    RENÉ LALOU, LE VISIONNAIRE

  • rose

    1957

    LA ROSE DE LÉONARD FOUJITA

  • mumm-champagne-table-great-chefs_0

    2009

    UNE HISTOIRE HAUTE EN SAVEURS

  • 6_visu_hd_shooting_010617_mp_mumm-minOK

    XXème siècle

    MUMM PRÉSENTE SUR LES GRANDES TABLES

  • previewlarge-309663OK

    2015

    GRAND CORDON, SYMBOLE D’INNOVATION

  • histoire_2016_drone_0

    2016

    LIVRAISON PAR LES AIRS

  • PreviewLarge-Mumm_Stellar_Moodshot_

    2018

    PREMIER CHAMPAGNE À DÉGUSTER EN APESANTEUR

1827

AU CŒUR DU CHAMPAGNE DEPUIS 1827

L’héritage vinicole de la Maison Mumm s’est écrit bien avant 1827, date de sa création ; la famille Mumm, dont la lignée comporte barons et chevaliers, remonte au 12ème siècle. Elle exerçait depuis 1761 une activité de production et de vente de vins basée à Cologne et appelée « P.A. Mumm », pour Peter Arnold Mumm. La société possédait déjà d’importants vignobles dans la Vallée du Rhin et élaborait elle-même les vins.

C’est en entrepreneurs avisés que les trois fils de Peter Arnold, Gottlieb, Jacobus et Philipp, comprirent le potentiel commercial du vin effervescent de Champagne au début du 19ème siècle. Ils profitèrent alors de la « paix cordiale » entre l’Allemagne et la France pour s’installer en Champagne en créant une succursale à Reims avec l’aide d’un Champenois, G. Heuser.

Dès l’origine, le souci de qualité devient la règle constante des associés de 1827 et de leurs successeurs. Cette approche sera la devise de Georges Hermann Mumm : « Seulement le meilleur ».

1840

TERROIRS ET CRUS

Le vignoble de la Maison Mumm s’étend sur près de 218 hectares. Fortement dominé par les pinots noirs (78 %), notamment issus de la montagne de Reims, il s’étend également aux Grands Crus de Chardonnay de Cramant et Avize sur la Côte des Blancs et à la Vallée de la Marne d’où sont issus principalement les pinots meuniers.

Depuis 1911, il existe en Champagne une échelle des crus, classant les terroirs en fonction de leur qualité (sol, exposition, cépages). Le classement distingue aujourd’hui 17 villages classés en Grands Crus (les crus dits à 100 %, les meilleurs terroirs de la région Champagne) et 42 autres villages classés en Premiers Crus sur un total de 319 communes. Classés à 98 % sur l’échelle historique des crus champenois, le vignoble Mumm compte 160 hectares classés en Grand Crus et situés dans 8 villages historiques où s’exprime toute l’authenticité du terroir champenois : Aÿ, Bouzy, Ambonnay, Verzy, Verzenay, Mailly, Avize et Cramant.

La Maison Mumm a compris très tôt l’importance de mettre en place une politique qualitative commençant dès le vignoble et allant jusqu’à l’étape cruciale du pressurage.

Installer des pressoirs au cœur de son vignoble, voilà une innovation qui explique encore aujourd’hui l’engagement fort de la Maison sur son terroir. C’est donc dans les années 1840 à Verzenay, qu’eurent lieu les premières acquisitions de parcelles Mumm avec la construction concomitante d’un pressoir Maison, toujours en fonction.

La Maison Mumm a également mis en place une politique d’approvisionnement originale pour l’époque : acheter des raisins directement aux vignerons situés sur les « fins lieux » plutôt que des moûts. Cette approche permet à la Maison de contrôler la qualité des raisins et d’assurer elle-même le pressurage. Ainsi, de véritables partenariats sont établis avec les vignerons dont la Maison exige « ce qu’il y a de meilleur ».

1852

LA DYNASTIE DES MUMM

Les racines de la famille Von Mumm, appartenant à la noblesse germanique, remontent au Moyen-âge. C’est au 18ème siècle qu’elle lie son histoire à celle du vin. En 1761, Peter Arnold Mumm décide de se lancer dans la production et la vente de vins, à Cologne. Il transmet cette passion à ses fils Jacobus, Gottlieb et Philipp, qui deviennent à leur tour des pionniers de la filière naissante du champagne. Franchissant la frontière, ils s’installent à Reims, et fondent officiellement en 1827 la Maison de champagne Mumm.

En 1852, Georges Hermann Mumm, fils de l’un des fondateurs, prend en main la destinée de la société G.H.Mumm et Cie. En constituant le vignoble de la Maison, il pose les fondements d’une politique d’excellence. Homme ouvert d’esprit et défenseur du progrès social, il met en place des prix de vertu ou primes d’infortune récompensant des ouvriers méritants en raison de leur âge ou d’une infirmité.

Dans le sillage des pères fondateurs, il repousse les frontières et parcourt le monde de l’Europe à l’Océanie pour commercialiser ses cuvées. Dès 1900, la Maison compte une vingtaine de filiales dans les principaux marchés, comme les États-Unis, la Russie, le Canada, mais aussi le Brésil et le Pérou. Sa plus grande création reste le fameux « Cordon Rouge » en 1875. Il est aujourd’hui le symbole de la qualité signée Mumm.

1876

CORDON ROUGE : NAISSANCE D’UNE RÉFÉRENCE

IEn 1876, Georges Hermann Mumm prit une décision qui allait changer le destin de sa Maison de champagne. Pour honorer ses clients prestigieux, il fit décorer le col des bouteilles de sa cuvée brut d’un ruban de soie rouge. Un hommage aux plus hauts des honneurs, l’Ordre Royal de Saint Louis ou le Grand Cordon de la Légion d’honneur, récompenses ultimes des grands officiers. Cette reconnaissance montre combien la Maison Mumm est ancrée comme une référence de l’« esprit champagne ». Le Cordon Rouge deviendra, en quelques années seulement, le symbole. Illustrant les œuvres des affichistes du début du siècle ou encore celles d’Hergé et de son célèbre aventurier reporter Tintin, le Cordon Rouge se trouve aussi sur les toiles d’Utrillo, de Foujita et même au cinéma. Il a su honorer les tables et célébratins des grands de ce monde.

1900

LE « CHAMPAGNE DES SOUVERAINS »

Les illustres familles royales de toute l’Europe, d’Autriche-Hongrie, de Belgique, des Pays-Bas, de Prusse, du Danemark, de Suède ou de Norvège furent conquises par le style Mumm.

Fournisseur officiel de la cour royale d’Angleterre, le champagne Mumm fut ainsi servi à Buckingham Palace lors du banquet du Derby Day en 1904.
La Maison illustre cette reconnaissance en élaborant une étiquette spéciale : « G.H.Mumm et Co Champagne des Souverains » sur laquelle figurent les armoiries de ses clients.

Aujourd’hui encore, Mumm est fournisseur officiel de SM la Reine Elisabeth II, comme en atteste le Royal Warrant qui orne le col de sa bouteille.

Résolument tournée vers l’exportation, la Maison Mumm voit ses ventes passer de 500 000 bouteilles en 1879 à 3 millions en 1913, ce qui en fait à l’époque la première Maison de Champagne.

1920

RENÉ LALOU, LE VISIONNAIRE

C’est en 1920 que René Lalou entre au Conseil d’Administration de Mumm. Ce visionnaire place terroir et qualité au centre du développement de la Maison. Réorganisant la totalité de son vignoble, il remet sur pied des parcelles mythiques et fait l’acquisition de terres de Grands Crus. À sa tête pendant près d’un demi-siècle, il sera l’artisan de son développement.

Impossible de parler de René Lalou sans évoquer l’art. Esthète éclairé et mécène, il lie l’histoire de Mumm à celle de la peinture du 20ème siècle. De prestigieuses signatures se succèdent sur des créations pour la marque telles celles des peintres Utrillo ou Foujita. Sa philosophie peut se résumer à cette phrase de Georges Hermann Mumm, qu’il fit apposer sur tous les contrats de la Maison:
« Seulement le meilleur ».

C’est en l’honneur de cet homme exceptionnel que fut créée la Cuvée René Lalou. Elle ne compte que neuf millésimes, entre 1966 et 1985. Des bouteilles si prisées qu’elles s’arrachent à prix d’or dans les enchères de vins de collection, et que certains grands restaurants les proposent encore à la carte.

En 2007, le Chef de Caves décide de redonner vie à cette cuvée mythique, et de rendre à son tour hommage à ce grand personnage, avec la cuvée R.Lalou 1998. Exceptionnelle en tout point, elle est composée des mêmes cépages et parcelles que sa célèbre ancêtre. Elle sera suivie d’un millésime 1999. L’histoire continue…

1957

LA ROSE DE LÉONARD FOUJITA

Chaque bouteille de Mumm Brut Rosé dissimule une vraie œuvre d’art : une rose, signée par le peintre franco-japonais Léonard Foujita, orne la plaque de son muselet.

Arrivé à Paris en 1913, cet ami de Picasso et d’Apollinaire devient l’un des artistes les plus populaires d’avant-guerre. Grand voyageur, il s’installe définitivement en France au début des années 1950.

En 1957, René Lalou, président de la Maison G.H.Mumm, cherche un symbole pour renforcer l’image de son champagne rosé. Grand amateur d’art, il sollicite Léonard Foujita, qui réalise pour lui une aquarelle. La « Rose de Foujita » venait de voir le jour.

Cette rose scellera l’amitié entre les deux hommes déjà proches. Parrain lors de la conversion de Foujita au christianisme, René Lalou lui offre même un terrain à Reims, à côté de la Maison Mumm. L’artiste y fait bâtir une chapelle, qu’il dessine et décore entièrement. Un lieu exceptionnel que l’on peut encore visiter aujourd’hui.

2009

UNE HISTOIRE HAUTE EN SAVEURS

« Seulement le meilleur ». La devise de Georges Hermann Mumm pourrait être celle des plus grands Chefs cuisiniers d’hier et d’aujourd’hui. Cette communauté d’esprit explique sans doute la force du lien unissant les champagnes Mumm à la gastronomie.

Une relation historique, comme en témoignent ces bouteilles éditées par Mumm au 19ème siècle, personnalisées pour les grands restaurants et grands hôtels. Le nom de Mumm apparaît alors régulièrement dans la presse mondaine et gastronomique, qui publiait les menus des réceptions de la haute société. La marque entretient également des relations privilégiées avec les grands cercles de gourmets de l’époque.

Conscient de la valeur de ce patrimoine, Mumm organise depuis 2009 les « Menus de Légende », un événement gastronomique hors norme, qui lie champagne et haute cuisine. Pour sa 7ème édition, des chefs reconnus pour leur talent, mais également pour leur incarnation respective des courants culinaires qu’ils symbolisent ont été invités à concocter un plat emblématique de sa planète, en prenant soin de le marier aux cuvées Grands Crus de la maison Mumm : Jean-Denis Rieubland avec une cuisine traditonnelle, Adeline Grattard, aux tendances culinaires modernes et Florent Ladeyn à la cuisine naturaliste.

XXème siècle

MUMM PRÉSENTE SUR LES GRANDES TABLES

C’est au XXe siècle que les Champagnes Mumm commencent à se faire une place sur les tables de grands chefs étoilés comme Paul Bocuse. La Maison Mumm est également présente lors d’événements particuliers comme les vols du Concorde dans les années 1970 ou dans des endroits inédits tels que l’Elysée ou le Titanic.

2015

GRAND CORDON, SYMBOLE D’INNOVATION

Mumm réalise une prouesse technologique et crée avec un designer de renom une bouteille de Mumm Grand Cordon qui bouscule les codes du champagne*, avec son ruban rouge directement incrusté dans le verre.

*Les niveaux d’inclinaison des bouteilles lors du vieillissement se trouvent modifiés pour permettre aux bulles de se former proprement malgré l’aspect incurvé de la bouteille.

2016

LIVRAISON PAR LES AIRS

Mumm fait encore démonstration de son esprit pionnier et réalise la première livraison de champagne en drone.

2018

PREMIER CHAMPAGNE À DÉGUSTER EN APESANTEUR

La Maison voit encore plus loin pour Mumm Grand Cordon et travaille avec SPADE, agence spécialisée dans la création d’objets spatiaux, pour inventer le premier Champagne à être dégusté dans l’espace.

 

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.